[Jv] Child of Eden, poisson, drogue et épilepsie

Publié le par Varkarg

Oh oui ce jeu mais ce jeu ! Suite spirituel du très excellent REZ sorti sur Dreamcast à l’époque, Child of Eden est le nouveau délire, sous acide, de Tetsuya Mizuguchi (le papa de REZ comme par hasard). C’est développé par Q entertainement et édité (étonnamment) par Ubisof, que je rappel veut dire, Union des Bretons Indépendants sofware hein. Donc parlons sans plus attendre de …

Child of Eden

Vous voulez un scénario ? Je ne pense pas que ce genre de jeu se prête à ce genre de chose mais il y a bien un petit scénario. Eden est une espèce d’internet force 12, avec en stock dedans, toutes les connaissances humaines. Des scientifiques veulent faire revivre dans Eden (donc l’internet du 23ème siècle) une simili-représentante du 21ème siècle, Lumi de son petit nom pour qu'elle crèche dedans Eden (interprété à l’écran par Rachel Rhodes, très mignonne). Mais voilà, Eden ce n’est pas aussi bien que prévu, les mecs du réseau et les dèv ont visiblement pas mis de firewall je ne sais pas mais en tout cas c’est Lou merde. Donc vous devez aller la sauver (et modifier les lignes de code, mais ce n’est pas dans le jeu lolilol). Donc Tata yoyo.

Okay pour le scénario Francis.

C’est un jeu de type musique/rythme et avec un peu de drogue dedans. La musique est tirée et remixé du groupe Genki Rockets, un groupe japonais que je vous recommande chaudement.

Évidemment, le jeu commence par un gros hommage à Rez pour ensuite prendre le large en terme de palette artistique. Et c’est tant mieux. Ah oui, avant que je commence plus, il est important de ne pas être épileptique pour jouer à ce jeu car je vous assure que la décharge d’information visuel et sonore peut vous tuer, littéralement. Vous voilà prévenu.

Je ne suis pas épileptique donc aboule Francis.

Sachez dans un premier temps que le jeu est dispo sur xbox 360 et sur ps3, qu’il est jouable à la manette comme avec kinect/machin ps3 qui copie le kinect en moins bien (me souviens plus du nom mais je me rappelle le bide du bousin). Pour ma part, ce test est réalisé sur xbox 360 avec une manette, pas que je n’aime pas le kinect mais mes grands bras maigres ne tiennent pas la distance, surtout sur un jeu comme celui-ci ou je donne de ma personne, car entrainé par le rythme. Oh yeah !

Le but du jeu est donc de finir les niveaux uber psychédéliques pour ce farcir un boss et de passer au niveau suivant. Pour les gens qui aiment bien le jeu de « quiqua la plus grosse », le jeu dispose de scoring avec comparaison avec les autres gens du net. Je suis d’ailleurs moi-même classé mondialement sur ce jeu, mais on s’en cogne.

Nous sommes représentés dans le jeu par un rond, notre viseur, et il va falloir déglinguer les ennemis étranges et colorer qui essaye de nous zigouiller. Pour cela il faut passer le viseur dessus et appuyer et zou, il est mort. Mais comme c’est un jeu musical, quand il meurt l’ennemi, il fait une petite musique qui s’articule avec le reste de la musique ! Oh mon dieu, comme mes oreilles sont en train de jouir ! Vous pouvez locker plusieurs ennemis et relâcher, ce qui fait une sorte de cascade musicale qui déboite sa maman. Si vous êtes en difficulté vous pouvez bourriner la touche pour faire des tirs rapide et le la musique sans ressentira mais enchainer les tirs charger et la musique sera plus « plane ». Il existe un second tir violet, le tir au sida comme je l’appel, qui est rapide et qui ne sert qu’à zigouiller les ennemis violet. Simple et efficace.

Il faut jouer à ce jeu avec un 5.1 Francis !

Oui clairement mais pas obligatoirement. Le choc visuel est en effet bien présent, ça explose, ça gigote, ça se déplace, ça change de couleur, bref c’est l’orgasme visuel (et le cerveau décède devant le trop d’information). La musique déboite aussi, mais pas besoin d’avoir un ampli pour profiter, donc c’est un bon point.

Le négatif Francis ?

Pour beaucoup, la durée de vie est trop naze. En effet, le jeu dispose de 5 niveaux (dont un qui refait tous les boss en plus hard et un autre qui est un niveau pour les maso comme moi). Pour moi, ce jeu est plus une œuvre d’arts subtils et pas un jeu avec un début et une fin. Je peux me refaire un même niveau 5 fois d’affilés pour affiner ma technique et faire de meilleur score, ou juste me balader pour kiffer la musique. Le résultat est le même à chaque fois, chair de poule et parfois acouphène (et les flics qui débarque à cause de mon ampli !).

Le système de scoring est parfait aussi pour augmenter la durée de vie, pour faire mieux que le mec qui habite dans un autre pays (que vous ne connaissez probablement pas d’ailleurs, le pays hein).

Je prépare mon casque, mes yeux, en avant Francis.

Le jeu est trouvable pour des prix limites risibles (4€ sur certains sites), car ça reste quand même un jeu pour extraterrestre. Mais pour tous les terrestres extra comme moi, c’est de la balle. Clairement une expérience vidéo ludique à faire une fois dans sa vie, une bizarrerie qui ne laissera personne indifférente, mêmes les personnes fermé aux jeux vidéo. Il faut le test, sérieux.

Et la prochaine fois, je me cogne le père REZ, un jeu que j’ai saigné dans tous les sens possibles et imaginables !

Plutôt méthamphétamine ou coke ?

Plutôt méthamphétamine ou coke ?

Commenter cet article

Motagirl 22/05/2014 20:07

Comment ça très mignonne ??! :P