[other] Blogstitution ou prostiblog

Publié le par Varkarg

Sache, ô Prince, qu’entre le temps où j’écris ces lignes, et le temps que tu le liras, une certaines périodes se sera écoulées. Et le truc chouette, c’est que mon intro n’a absolument rien à voir avec ce qui arrive !

Bref, ce texte, est une ode à l’écriture sur Alain Ternet, ou comment d’un passe-temps, le mal peut en sortir, pleine d’une vilénie vilaine.

Un blog, ou la prostitution du clic et de la vue.

En effet, nous sommes dans une société de consommation et d’hyper communication. Parfois, les gens/marques communiquent sur des choses tellement imprégnés dans nos esprits que ça ressemble plus à un jingle du style « vous nous connaissez forcément tous, oui. Mais on fait une pub quand même histoire de ». Coca est très fort pour cela en effet. Mais je m’écarte du sujet il me semble.

Je pense que mon titre est assez parlant, et pour ceux qui ne comprennent pas, je me met en route pour vous expliquer le fond de ma pensée.

Phase 1 – écrire pour son plaisir, pour ses proches et peut être, d'autres gens

Un blog/site vierge, une idée, et hop c’est partie pour la rédaction. Après avoir sué haut et fort (voir bruyamment) dans l’écriture, votre premier article est en ligne. Joie, sourire, orgasme. Si votre bite était en usb, vous feriez l’amour à votre pc … Bref, toute une palette de sentiment va emplir votre petit esprit. Fier de votre bagage nouvellement née, vous publiez votre article sur facebook, car c’est bien connu, plein de gens dispose de ce super réseau social ou personne ne fait rien (que quelqu’un m’explique l’utilité du poke ??).

Phase 2 – Le lendemain, voir que votre travail a rameuté des visiteurs, ami(e)s principalement ou juste curieux (voir voyeur)

Et bien, il faut écrire d’autre chose alors, essayer de trouver son rythme, le petit truc qui va faire revenir la personne, une sorte de modjo online. Vos articles, une fois terminé, semblent encore meilleurs que ceux d’avant, vous aimez tellement ce moment, que vous voudriez le prendre en photo.

Phase 3- Le sur lendemain, vos stats de visiteur chute comme mes cheveux (donc vite et beaucoup)

Écume à la bouche, veine du crane trop enflé et grimace mauvaise, vous vous demandez pourquoi votre blog/site ne rencontre plus le succès. Donc vous décidez de mettre votre lien de blog/site dans votre signature de forum diverse et varié, commencez à démarcher vos ami(e)s pour disperser la bonne parole (votre site quoi !) et aller vendre votre âme dans d’autre réseau sociaux, twitter, google + etc.

Phase 4 – La peur du manque de visite, et le début de la prostitution

Vos stats remontent, ouf, votre espoir est sauf, vous n’avez pas perdu votre temps. En regardant votre nombre de vue, vous aimez tellement ce moment que vous voudriez lui faire l’amour.

Pourtant, avec le temps, vous allez vite comprendre que ce cercle, vicieux, va vous demander de faire de moult effort pour stagner dans cet euphorie instable de la phase 4 ou retomber dans la phase 3 (phase de déprime, d’alcool et de drogue).

Et tout cela pour quoi ?

Et bien pour rien, les gens qui déboulent sur votre blog/site, ce rince l’œil comme de vil anthropophage, ne laisse même pas un commentaire et ensuite jette votre blog/site comme une sous merde. Vite utilisé, vite jeté (c’est écolo au moins).

Parfois un troll passe par là et insulte un peu. C’est fou comme l’haleine fétide et la hargne de quelqu’un peut faire du bien de temps en temps, surtout dans un blog/site bien mort de commentaire … C’est dire où nous en sommes arrivé !

Donc en conclusion, il faut écrire pour ce faire plaisir, rester humble face au succès (ce qui arrive très rarement m’voyez) et pis c’est tout. Ne soyez pas un gros reloud qui met un lien sur son facebook et autre dès la parution d’un nouvel article ! Vos ami(e)s restent vos ami(e)s, ils ne sont pas des démarcheurs, surtout pour un truc qui leur rapportent rien de quantifiable (sauf peut-être votre plaisir perso, faut voir).

Ha, et l’avantage avec un blog pas trop parcouru, c’est qu’on peut raconter n’importe quoi sans que personne ne vous juge, sex drogue et rock ‘n roll baby !
[other] Blogstitution ou prostiblog

Commenter cet article

Motagirl 12/05/2014 21:09

Fais gaffe, moi je te surveille, alors dis pas trop de conneries quand-même ! ;)
Concernant le fait de partager tes articles sur Facebook, je suis d'accord avec toi qu'il ne fait pas soûler tes potes en leur demandant de partager tes articles, mais je pense qu'il fait quand même que toi tu les partages à minima sur ton mur, car malgré tout, c'est le seul moyen de donner de la visibilité à ton blog. Les gens ne sont pas devins ! Ils ne viendront pas fouiller, tu dois leur mettre l'info sous le nez !