[Jv] Deadly premonition chez Twin peaks

Publié le par Varkarg

Connaissez-vous Twin Peaks ? La série de monsieur David Lynch et Mark Frost ? Si vous ne connaissez pas, je vous propose d’aller courir tête la première vers le mur le plus proche. Ensuite, vous vous devez de regarder cette série, car elle est assez wtf comme disent les jeun’s (tmtc gros).

Pourquoi parler de Twin Peaks alors que je vais parler d’un jeu vidéo ? Et bien simplement parce que ce jeu, pompe pas mal d’idées de cette série, en l’améliorant bien sûr.

Je suis donc assez content de vous donner de la visibilité sur ce petit bijou.

Deadly Premonition

C’est quoi Francis ?

Et bien sache jeune troubadour que ce jeu est un survival horror avec une composante open world (par là je veux dire que vous pouvez prendre une voiture et aller tondre la pelouse d’une maison, ou encore aller pêcher etc … liberté d'action donc). L’histoire raconte l’enquête de Mr Morgan, un agent du FBI qui, visiblement, parle à une autre personne (schizophrène inside ?) au volant de sa voiture américaine qui consomme comme un Irlandais dans un pub. Il va dans un petit patelin des USA ou un étrange crime a eu lieu. Il aura des méthodes d’investigations très très particulières, donnant un charme indéniable à l’aventure. Et toc.

Je peux jouer comment à ce jeu Francis ?

Avec tes mains .... bon ok je la referai plus promis. Le jeu est disponible sur Xbox 360 et sur Steam. A vous de voir ce qui vous botte le plus, mais l’utilisation de la manette est fortement conseillée pour Steam. Car en effet, on retrouve un peu le même type de gameplay qu’un Resident Evil 4 (ou Tps pour les adeptes du langage barbares du jv) pour les phases de combat. Je ne suis pas un manche, mais je préfère vraiment une manette, c’est plus instinctif. Bref.

Mais Francis, ce jeu est affreusement laid ! C’est un jeu Ps one ?

Sache, jeune gougnafier, qu’un jeu ne repose pas seulement sur les graphismes. Tu dois sûrement faire partie de ces gens qui ne pensent que par la puissance et les graphismes. Si on te laisse le choix entre un caisson de basse avec une bonne qualité sonore et un caisson avec 1000 watts, tu vas prendre 1000 watts car c’est plus puissant (tu ne sais pas ce que ça t’apporte mais pas grave). Et quand je vois des gens de peu de foi comme toi, je pleure des stérilets.

Mais soyons honnêtes, le jeu est clairement moche, avec un moteur physique d’une ps2 en milieu de vie. Pas une grosse équipe, pas énormément de moyens, mais une volonté de faire un truc cohérent.

Bon ok, quoi de neuf dans ce jeu Francis ?

Profilage, ou profiler en langage barbare. Voilà le métier du héros. Il ira dans un lieu d’enquête pour « sentir et voir » le comment du déroulement du meurtre. Prenant, ça donne envie d’avancer dans l’enquête. Une bourgade (limite cliché comme dans les séries de l’après midi) américaine est visitable, avec des gens dedans, qui vivent, sortent, et font des trucs de gens. Un système d’heure vous permet de savoir où vous en êtes de l’heure et de savoir plus ou moins ou seront les gens (dédé va au bar à la fin de son service par exemple), car ces gens parlent, ils ont plein de trucs à raconter, et aussi des quêtes annexes plus ou moins débiles.

Car oui, le doublage est bon, mais c’est surtout la plume (l’écriture quoi) qui donne une vrai dimension folle à ce jeu. C’est une enquête assez sombre, mystérieuse, mais parfois il y aura des moments de légèreté, car oui nos ami(e)s policiers doivent aussi décompresser. Après, rien ne vous empêche de suivre obligatoirement les affres de l’enquête, vous pourrez aller faire des courses de voiture (wtf pour un flic ?), de la pêche (wtf encore) ou encore d’autres trucs maisjepeuxpaslediresinonjespoil.

Et la baston dans tout cela Francis ?

Elle est bien présente, vous aurez un bon arsenal à votre disposition (limité en place, donc inventaire et autres joyeusetés) pour en découdre avec les « choses » qui vont vous agresser, et cela limite dès le début du jeu ! L’IA est un peu à la ramasse mais elle fait son boulot on va dire. Par contre, je vous conseille de changer de sous vêtements avant de commencer à jouer car vous risquez de vous faire dessus, ils ne sont pas contents, moches et déterminés (comme un fan d’Indochine).

Quand la musique est bonne Francis feat L’homme en or

Il est rare, surtout dans les grosses productions actuelles, de pouvoir atteindre l’orgasme auditif, mais ce jeu y arrive presque, même s’il est bridé encore une fois par le manque de moyens. Nous pourrions résumer cet OST en un mot : éclectique. Du rock de base en passant par du classique (Chopin pour ne citer que lui), de la musique d’ambiance bien glauque, ou encore de la bonne musique de pecno des USA, quel régal pour mes oreilles. C’est vraiment un gros plus pour tout le jeu. Bon par contre, la musique se met souvent en boucle en mode « boucle moche avec une transition naze », dommage !

Ouais mais et l’histoire alors Francis?

Elle est ouf mon gars ! Découpé en chapitre, elle va vous happer littéralement, vous voudrez savoir la fin, fébriles derrière votre écran, une goutte de sueur dans le dos. Plein de rebondissements, de la diversité, du trololo, de l’action, et parfois des QTE (quick time event ou comment détruire sa manette avec une grande joie).

Dis m’en plus Francis

J’ai fini ce jeu 3 fois sur xbox et 2 fois sur Steam (c’était un cadeau donc je me devais de l’honorer comme il se doit). J’ai remarqué à juste titre que le soft souffrait plus d’instabilité sur steam que sur xboite. Pas mal de retour windaube ou de crash. Parfois, quand vous voulez refaire un chapitre pour avoir un item à collectionner qui vous manque, le chapitre ne chargera pas ou plantera. Rageant.

Finalement, je regarde toujours ce jeu avec un regard bienveillant (même si je suis myope), malgré toutes les tares qui noircissent le tableau. Je garde un très bon souvenir de ce jeu, et souvent je fais de la propagande pour qu’il soit plus connu. Il écrase très amplement Allan Wake qui boxe dans la même catégorie. Peut-être qu’une suite verra le jour bientôt, en tout cas je l’espère bien !

Bref mangez-en, c’est du bon, pour un prix pas trop expensive (et sur steam vous pouvez choper l’OST qui est vraiment top)

La morale de ce texte, c’est que je savais foutrement pas comment écrire schizophrène !

Free hugs avec gothique, nouvelle tendance

Free hugs avec gothique, nouvelle tendance

Commenter cet article