[Jv] Castlevania : LoS – Mirror of Fate HD ou comment chier sur une série culte

Publié le par Varkarg

Voici venir un petit test de

Castlevania : Lord of Shadow – Mirror of FateHD

Non non non ! Depuis mon premier Castlevania (le super Castlevania de la super nes), je crois que j’ai rarement autant pété un plomb que sur ce jeu-là ! Je précise de suite que LoS = Lord of Shadow. Je vais pas mal le comparer à ce dernier, car c’est la suite logique.

Eh bien va y Francis …

Sache jeune nain, dans un premier temps, que c’est une version HD d’un jeu 3DS, mais je ne juge pas un jeu sur les graphismes. Par contre, gros oui à l’équipe artistique, qui insuffle un vrai vent de fraicheur gothique dans le jeu, bonne mise en scène avec de l’idée. La direction artistique est toujours aussi chouette, très inspirée.

Pour la musique, et l’ambiance sonore, des reprises de son grand frère et d’autres thèmes pas forcément très inspirés, elle se suffit à elle-même, avec des moments bien épiques (pour les moments épiques, je précise que ce sont des musiques de LoS).

C’est bien barré pour le moment non, Francis ?

Et NAN pute jeune homme, voici venir le gameplay. Un mot pour résumer : OMG. Ces personnages, j’ai rarement autant eu l’impression de déplacer des putains de pétrolier tellement ils réagissent mal (c’est même mieux dans pétrolier simulator)! Et je précise, que j’étais à la manette xbox 360 (avec impossibilité de régler les touches, oui oui nous sommes en 2014 !) et qu'elle a faillit voler plusieurs fois (discipline olympique des gamers). Les quelques phases de plates formes se transforment vite en séquence sado maso, avec saut imprécis et perspective étrange. Encore heureux, elles sont rares (ouf). Mais, si d’aventure, une personne venait vous voir durant une de ces phases, elle ne trouvera qu’une personne aux yeux injectés de sang, la bave au lèvre et le regard perdu … c’est dire.

Pour le système de combat, plus mongolito, y’a pas également. Une touche attaque, une touche attaque de zone, une touche esquive, une touche des objets spé (qui se change en cliquant sur le stick, pourquoi ??? Pur koaaa ????) et pis voilà ma bonne dame. Bien sûr, nous pourrons combotter avec le bouton saut, mais majoritairement, vous vous acharnerez sur la touche attaque de base (le X sur une manette xboite), avec une esquive ou deux dedans, histoire de. J’ai remarqué aussi que les ennemis jouent beaucoup sur la garde, qu’il faut briser, un des gros points noirs que les développeurs réutiliseront dans le LoS 2. C’est inutile et ça ralentit les combats. Rageant.

Pour les combos, mongolito encore, ils se débloquent automatiquement par niveau. Beaucoup d’encre avait coulé lors de la sortie de LoS, car pas mal de joueur (pas mon cas en tout cas) avaient râlé sur le système d’achat de combo (et le fait que le perso n’évoluait pas vraiment), mais là, c’est pire que tout, tu prends ton level, ta capacité et c’est tout. Les dév nous prennent par la main et en avant jean-mi. C’est rare que je dise ça, mais j’ai vraiment eu l’impression qu’on me prenne pour un mongolien (comme pour le dernier Pokémon d’ailleurs).

Calme-toi … Et les mobs dans tout ça Francis ?

L’ia ? Alors là, y’a un souci. Le jeu est fini ultra rapidement (avec succès en preuve ; finir le jeu en moins de 3h30), donc pour compenser, augmentons les dégâts des ennemis ! Un ennemi de base peut facilement vous enlever un tiers de votre vie en un coup … sérieux ? Ah oui, si un ennemi commence un enchainement et que vous foirez l’esquive, vous vous cognez toutes les droites dans la truffe, sans pouvoir défendre/esquiver, ce qui implique souvent la mort (spéciale dédicace au boss de fin qui, sur l’échelle du trololo est au moins en argent).

Ouais mais Castlevania (du moins depuis le LoS), c’est aussi une histoire Francis !

L’histoire est sympa, même si ce n’est pas la transcendance, pas le gros point fort de Castlevania de toute façon, mais avec l’arrivé de LoS, j’attendais un peu plus de révélation sur ce jeu-là en effet. C’est correct sans plus. Finalement, la partie avec Simon ressemble à un gros tuto, Alucard est une partie assez sympa, et Trévor ressemble le plus à LoS, avec de l’épique dedans. Juste quand ça deviens chouette, le jeu est fini. Dans l’os Josiane !

La conclusion ne va pas être belle Francis …

Donc, ce jeu n’est pas nécessaire pour faire le LoS 2 (dispo sur pc et console de salon), autant aller sur Wikipédia et lire le peu de scénario, vous gagnerez du temps et de l’argent. Un jeu à réserver au fan pur et dur de la série, mais ils devront se faire violence pour le faire. J’ai mal quand j’écris ça, car j’ai passé des heures sur des titres comme Aria of Sorrow, Symphonie of the night ou encore Harmony of Dissonance (ost magnifique), et j’ai tellement jean kiffer ma grand-mère que ça reste des souvenirs increvables (pas comme Death donc). Mais ce titre-là, juste non quoi.

- Pour les chasseurs de succès comme moi : les succès semblent pas trop difficiles, succès de difficultés, énigmes, zigouiller des boss, rien de trop étrange.

Ps : ce test est un recyclage (sans pitié, sans vergogne) de mon avis déjà donné sur Steam à l’heure actuel :

- 9 personnes(s) sur 11 (82%) ont trouvé cette évaluation utile.

Wat ??? C’est qui ces 2 gens pas d’accord que j’aille à leur rencontre avec mon Barett C50. Bref c’est donc du recyclage mais je trouvais la forme et le fond plutôt pas mal donc voilà voilà.

La légende dit que le joueur c'est pendu avec sa manette après ce combat.

La légende dit que le joueur c'est pendu avec sa manette après ce combat.

Commenter cet article